eiderdown

08 août 2009

Je suis lasse.   Lasse de toi, de nous, de vous, d'elle, de lui et de moi.  Il est temps, temps du changement, laisser venir la vertue et la sagesse aussi vite qu'elles m'avaient délaissé.   La pluie torentielle va venir, je ferai face, à toi, à nous, au passé. Elle apportera futur et renouveau.  Je vous attend, de pied ferme sur le dur perron, prête à tout prendre ou tout quitter, prête à vous reconnaître et à reconnaitre, le vrai, le bon et l'indispensable,  quit à tomber et quitter le nécéssaire autrefois assumé.

Posté par justilicious à 14:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]


03 mai 2009

PREMIER JANVIER DEUX MILLE NEUF

Il est venu, je n'avais pas vu, je voulais pas. c'était si effrayant... comme un oiseau perché dont on secoue la branche, comme une cerise mal accrochée qu'il as fait tombé et écrasé. les pleurs et la terreur présents, j'ai vaincu.  Emportée par le tourment et l'écriture, tombée je suis. Il était là, sans états d'âmes ni artifices, sans douce mélodie romantique pour assurer mais juste des mots dures et écorchés qui auront triomphé.

DSCN3972

Posté par justilicious à 22:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 octobre 2008

                                                                              


irrépétibles



DSCN3974

Posté par justilicious à 18:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 octobre 2008

                                    SOLUTION SOLITUDE




0074

Posté par justilicious à 20:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

                      


                                                                                                           TO  WIN
                                                                                                                   WON
                                                                                                                   WON

             CONQUISTADOR                                                    CONQUÉRANT



0042                  

Posté par justilicious à 20:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]


19 octobre 2008





Us girls we are so magical

**

Soft skin, red lips, so kissable

*

Hard to resist so touchable

*

Too good to deny it

**

Ain't no big deal, it's innocent



0091

Posté par justilicious à 12:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 octobre 2008

Des robes longues.
habillée comme une fiancée
Pour une fille sans contrefaçons
maquillée comme la fiancée
Le grand choc pour les plus vicieux
c'est bientôt la chasse aux sorcières
ambiguë jusqu'au fond des yeux
le retour de Jupiter

0070

 


Posté par justilicious à 22:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

j'aime cette fille aux cheveux longs
et ce garçon qui pourrait dire non
et eux ne valaient rien
et on n'en a plus besoin
Un visage dans des cheveux d'or
qui oublie sa vertu
Mais c'est pas vrai
qu'ils ont l'air d'un conquistador
isolé dans un corps presqu'il

0066


Posté par justilicious à 22:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Dans la rue, fille l'allure stupéfiante
Cheveux longs cheveux blonds colorés
toute nue dans une boîte en fer
elle est belle l'outragée
mais j'en ai rien à faire.


0065
 

 

Posté par justilicious à 22:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Est-ce qu'il ne sent pas entre nous le poids des choses non dites           ? non pas du silence, mais des phrases vaines ; ne sent-il pas           la distance, l'absence, sous la courtoisie des rites ?
          Elle ôte le bijou avec une espèce de rage : comme           si elle se délivrait d'un mensonge.
          - Non ! je n'en ai pas envie.
          - Tu viens de dire que c'était celui que tu préférais.
          - Oui. Elle souris faiblement : - Mais ce n'était pas raisonnable.
          - Ça, c'est moi qui en décide, dit-il d'un ton mécontent.           Enfin si tu ne l'aimes pas, laissons-le.
          Elle reprend le collier : à quoi bon le contrarier ?
          Autant en finir.
          - Mais si, je le trouve merveilleux. Je pensais seulement que           c'était une folie.

       

* * *

       

- Non, jamais ! Je ne me laisserai pas manipuler. Elle crie :           - Non ! Non !
          Elle retombe sur son oreiller. Ils la forceront à manger,           ils lui feront tout avaler ; tout quoi ? tout ce qu'elle vomit,           sa vie, celle des autres avec leurs fausses amours, leurs histoires       d'argent, leurs mensonges.

     


1334935464


   

Posté par justilicious à 12:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]