17 octobre 2008

Est-ce qu'il ne sent pas entre nous le poids des choses non dites           ? non pas du silence, mais des phrases vaines ; ne sent-il pas           la distance, l'absence, sous la courtoisie des rites ?
          Elle ôte le bijou avec une espèce de rage : comme           si elle se délivrait d'un mensonge.
          - Non ! je n'en ai pas envie.
          - Tu viens de dire que c'était celui que tu préférais.
          - Oui. Elle souris faiblement : - Mais ce n'était pas raisonnable.
          - Ça, c'est moi qui en décide, dit-il d'un ton mécontent.           Enfin si tu ne l'aimes pas, laissons-le.
          Elle reprend le collier : à quoi bon le contrarier ?
          Autant en finir.
          - Mais si, je le trouve merveilleux. Je pensais seulement que           c'était une folie.

       

* * *

       

- Non, jamais ! Je ne me laisserai pas manipuler. Elle crie :           - Non ! Non !
          Elle retombe sur son oreiller. Ils la forceront à manger,           ils lui feront tout avaler ; tout quoi ? tout ce qu'elle vomit,           sa vie, celle des autres avec leurs fausses amours, leurs histoires       d'argent, leurs mensonges.

     


1334935464


   

Posté par justilicious à 12:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Est-ce qu'il ne sent pas entre nous le poids des

Nouveau commentaire